Retour sur la première double saillie en France pour le Bulldog Continental

Retour sur la première double saillie en France par deux éleveurs passionnés et engagés.

 

Un grand merci à Marie Claude et Laurent l’élevage de la Landerie pour nous avoir fait confiance

 
C’était une première en France pour le Bulldog Continental et une première aussi pour nous. En regardant simplement les retours sur les tests ADN, Pickwick Nelson reste à son âge un étalon prolifique avec un patrimoine génétique incroyablement riche à travailler sur plusieurs générations. C’est une grande chance pour le cheptel Français que bon nombre de sujets aient de près ou de loin un lien avec cet étalon. Sur une portée de 11 chiots dont 3 morts nés 7 sont issus de Pickwick Nelson et 1 chiot de Ohne Dich de la Landerie son fils.
Pour cette double saillie nous avons fait aussi le choix d’utiliser le père et le fils afin de comparer les morphotypes et nous sommes agréablement surpris par l’homogénéité de la portée. Pas de défauts de queue, aucune narine pincée avec un bon prognathisme sur toute la portée.
Nous avons fait le choix de garder avec nous une femelle de Pickwick Nelson et le seul mâle de Ohne Dich pour les voir grandir. Si dans le futur nos deux sujets correspondent à nos critères d’élevage et aux dépistages officiels, la pratique d’une double saillie se révèle très utile pour un éleveur.
 
Ces deux mariages sont intéressants sur le pré test de la Cystinurie. Le risque sur une race comme celle du Conti est de sélectionner trop précocement ses reproducteurs étalons ou lices en se basant sur un seul et unique dépistage. Le Bulldog Continental est rustique et il n’est pas concevable de la part d’un éleveur de limiter ses mariages et d’appauvrir son pool génétique sans prendre en considération le papier et les autres caractéristiques et attraits de la race. C’est une chance pour nous d’avoir pu garder un sujet de chaque étalons ou d’un côté le seul chiot mâle ressort homozygote sain sur un mariage à « risque » si l’on peut le nommer ainsi.
Dans le cas d’une unique saillie celle ci n’aurait pas eu le même intérêt pour nous et nous serions passé à côté d’un petit mâle qui nous l’espérons saura être bénéfique pour notre élevage.
 
Les Belles Truffes
 
 
Extrait Sociéte Centrale Canine : La double saillie signifie qu’une femelle a été saillie ou inséminée par 2 mâles différents et que la portée comportera des chiots issus de l’un ou de l’autre étalon ou des deux étalons utilisés. Il est possible depuis le 1er janvier 2020, de faire le choix d’utiliser sciemment deux étalons différents : il est impératif que les deux étalons utilisés soient identifiés ADN afin que le bon géniteur mâle (étalon) figure sur le certificat de naissance de chaque chiot. De même, chaque chiot sera identifié ADN afin de valider la paternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.